La Présidente de la Fondation France Israël, Nicole Guedj, était aux obsèques des 4 victimes de l'attentat de Toulouse

21/03/2012

Pour Nicole Guedj : « Ce moment de douleur restera gravé dans ma mémoire et, s’il en était besoin, me renforce dans mon militantisme en faveur de la défense des droits de l’homme et de l’amitié entre les peuples. Une façon de rendre hommage à ces jeunes, victimes d’un terrorisme aveugle, qui les a fauchés au seul motif de leur confession religieuse. »

Comme Alain Juppé l’a déclaré devant les dépouilles des franco-israéliens Jonathan, Gabriel et Arye Sandler ainsi que de Myriam Monsonego, au cimetière de Givat Shaul : «Ils vont être inhumés en Israël mais en France, on ne les oubliera jamais. C’est le sang de nos deux pays qui a coulé. »

Selon Nicole Guedj : « Face à cette effroyable tragédie, je salue la solidarité et la dignité dont toute la communauté nationale française a fait preuve à l’égard des victimes des attentats de Toulouse et de Montauban. J’ai naturellement une pensée très émue pour les familles des militaires qui ont également péri sous les balles du terroriste meurtrier. »

La Fondation France Israël souhaite, en outre, félicité les forces de police qui ont mis fin au climat de terreur qui a envahi notre pays. « Nous devons désormais rester soudés pour combattre d’une seule voix le terrorisme, seul ennemi qui menace la sécurité du monde entier. » a déclaré Nicole Guedj, Secrétaire d’Etat aux droits des victimes en 2004-2005.